Dominion Tower

Dominion Tower

UN LIEU POUR VOLER

La tour Dominion à Moscou est un immeuble de bureaux à nul autre pareil dans le catalogue de Zaha Hadid Architects. Le cabinet fondé et dirigé par la célèbre architecte irako-britannique s'est forgé une réputation internationale grâce à ses créations publiques futuristes : musées, centres culturels, stades, établissements d'enseignement et même ponts. Cette liste comprend également des immeubles de bureaux, principalement de très grandes structures, tantôt gratte-ciel tantôt complexes colossaux. La tour Dominion sort incontestablement du lot.

Le client, le promoteur immobilier russe ‘Peresvet Group’, a demandé à Zaha Hadid Architects (ZHA) de concevoir un bâtiment inhabituel, dont la modernité devait pouvoir résister à l'épreuve du temps. Les architectes ont commencé par produire un projet caractérisé par de très longs porte-à-faux et une esthétique clairement suprématiste. Même si le client l'appréciait, l'idée d'origine a dû être revue à la baisse pour s'adapter aux dimensions du site (62 x 50,5 mètres). Conçu en 2004 et achevé cette année, le bâtiment de sept étages est relativement compact. Il s'intègre parfaitement à ce quartier du sud-est de Moscou où prédominent les bâtiments industriels humbles et les logements sociaux de l'ère soviétique.

Ses façades sont couvertes de panneaux en aluminium composite qui semblent changer de couleur en fonction de la lumière naturelle. Même s'il est particulièrement impressionnant sous certains angles, l'extérieur de la tour Dominion peut légitimement être considéré comme du « Zaha modeste ». Mais l'immeuble sera certainement un régal pour les yeux et les cœurs des Moscovites qui ont beaucoup souffert d'une surenchère de développements disproportionnés ces dernières décennies.

Atrium époustouflant avec ses verrières en CW 50-FRV

L'impression de voler

La véritable expérience de l'architecture exubérante de Zaha Hadid est réservée aux personnes qui auront le privilège de pouvoir pénétrer dans l'atrium époustouflant de la tour. « Nous avons adoré l'idée de décaler les étages et les espaces pour donner aux visiteurs l'impression de voler. Quand vous vous trouvez à l'intérieur de l'atrium, il y a toujours des choses en dessous, au-dessus et autour de vous, tandis qu'à l'extérieur les éléments semblent flotter au-dessus de votre tête. J'appelle cet espace tridimensionnel ‘un lieu pour voler’ », a expliqué Patrik Schumacher, partenaire chez Zaha Hadid Architects, le jour de l'inauguration officielle de la tour Dominion. L'atrium est vertigineux avec ses balcons décalés, ses escaliers noirs et blancs incurvés et les immenses graphismes dynamiques qui ornent les murs et le sol du rez-de-chaussée. Ce lieu très artistique s'est avéré être un cadre idéal pour organiser des spectacles de danse contemporaine, notamment le jour de l'inauguration.

Les visiteurs qui pénètrent dans le bâtiment ont une impression intense d'ouverture et de perméabilité visuelle de l'espace. En effet, les espaces de travail sont séparés des parties communes de l'atrium par des cloisons en verre transparentes qui permettent de voir pratiquement à travers l'intégralité du bâtiment. Les architectes ont estimé que cette ouverture serait bénéfique pour développer la communication au sein des entreprises modernes et dynamiques qui utiliseront le bâtiment.

Ses façades sont couvertes de panneaux en aluminium composite qui semblent changer de couleur en fonction de la lumière naturelle

Abondance de verre

Le verre est présent en abondance dans ce bâtiment ; non seulement à l'intérieur, mais aussi à l'extérieur. Les concepteurs du projet ont opté pour des bandes de fenêtres de trois mètres de haut sans impostes qui créent une impression de continuité le long des façades vitrées. Le sous-traitant responsable de la menuiserie, MBK Stroy, a choisi quatre systèmes en aluminium Reynaers : CW 50-SC, CW 50-FRV (toit), CS 77-HI et CF 77-SL. D'après Anton Masak, directeur commercial de MBK Stroy, « Reynaers fournit des produits de grande qualité et offre des services d’une équipe de professionnels travaillant dans notre pays. L'entreprise a également réussi à tenir les délais serrés qui lui avaient été imposés. »

Le climat rigoureux russe et les règles strictes de construction ont obligé les concepteurs à utiliser des fenêtres épaisses à triple vitrage produites par AGC Glass. Pour éviter que le vitrage ne prenne une teinte verte indésirable, la première couche de verre a dû être clarifiée. Ce n'est qu'un petit exemple des efforts colossaux mis en œuvre pour donner vie au projet de ZHA qui a réuni des dizaines de sous-traitants et de spécialistes sur une période de près de dix ans. Difficile d'imaginer que ce projet n'a pas eu recours à la modélisation des données du bâtiment (BIM). C'est du pur « style russe high-tech ».

“J’appelle cet espace tridimensionnel ‘un lieu pour voler’”Patrik Schumacher (Zaha Hadid Architects)
Patrik Schumacher (Zaha Hadid Architects)

AGENCE ZAHA HADID

 

Patrik Schumacher est né à Bonn en 1961. Il a étudié l’architecture à l’université de Stuttgart, où il a obtenu son diplôme d’ingénieur en 1990, puis à l’université Southbank de Londres. Il a également étudié la philosophie à l’université de Bonn, puis à Londres. En 1988, Patrik Schumacher a rejoint l’agence de Zaha Hadid, dont il est aujourd’hui directeur et designer senior. Il participle ainsi, aux côtés de Zaha Hadid, à tous les projets de l’agence et joue un rôle actif dans le développement et pendant toutes les phases de la conception. Il a notamment participé au projet du MAXXI Musée national des arts du XXIe siècle (Rome), qui a remporté le prix Stirling en 2010, ainsi qu’à une des premières constructions réalisées par l’agence, la caserne de pompiers de Vitra (1992).

Anton Masak (MBK-Stroy LLC)

MBK – STROY LLC

 

Anton Masak est né à Moscou en 1981. Après avoir étudié le droit à l’Académie russe du commerce extérieur, il a travaillé chez AGC Glass en tant que chef de projet et spécialiste du groupe des projets spéciaux et des grands clients dans le district fédéral du Sud de la Russie. En 2010, Masak est devenu copropriétaire de MBK-Stroy LLC, entreprise dont il est, depuis 2011, directeur commercial. Associant, à lui seul, de multiples domaines d’expertise, notamment dans le secteur de l’ingénierie des structures, Anton Masak est un partenaire privilégié pour les architectes. « Aucun problème n’est insoluble ! », s’exclame-t-il.

Fabricant: 
MBK-Stroy
Architecte: 
Lieu: 
Moscow, Russie View on map
Photographe: 
Hufton + Crow
Autres partenaires: 
Peresvet Group (Investors) Stroygroup (General Contractors) Dominion (Project developers) Ltd AB Elis (Local architects)